top of page

Prendre soin du pelage de nos animaux

Chiens et chats perdent régulièrement leurs poils, au grand dam de leurs compagnons humains.


Un animal qui perd ses poils, c’est normal, n’ayez crainte. Mais quand la perte est trop abondante, ce phénomène peut être le signe d’une dermatose ou d’une autre maladie.

On l’entend souvent : la peau reflète l’état de santé général. C’est vrai aussi pour nos chiens et chats.


Rassurons-nous, le plus souvent, un animal qui perd ses poils, c’est normal et lié au cycle pilaire grâce auquel le pelage se renouvelle en continu.

Ce renouvellement est exacerbé deux fois par an, aux périodes de mue. Cette dernière permet d’adapter la capacité isolante du poil aux conditions extérieures, en modifiant longueur et densité du pelage. La mue dure 5 semaines environ chez un chien par exemple. Elle permet aussi l’élimination des poils usés ou abîmés.

Tout dépend de l’animal et de sa race, certains chiens par exemple ne muent pas ! Il faut donc se renseigner au cas par cas.


Ce qui peut alerter sur un éventuel problème de santé, c’est la présence de boutons, de croûtes, de rougeurs, de démangeaisons… et dans ce cas c’est bien de consulter votre vétérinaire qui vous prescrira le traitement adapté.


  • Les vertus du brossage

Le brossage soigné et en douceur est indispensable à l’hygiène de l’animal et à la propreté de la maison.

Utilisez une brosse, un peigne ou un gant de caoutchouc à picots : au moins une fois par semaine pour les poils courts, tous les deux jours pour les poils longs. Cela limite l’ingestion et la formation de boules de poils, ou trichobézoards, responsables de troubles digestifs.

Évitez l’excès de bains, qui assèchent le pelage et fragilisent la couche cutanée.

  • Le rôle de l’alimentation

Les carences alimentaires peuvent être en cause. Par exemple, un régime insuffisamment protéiné peut générer un pelage rêche et cassant.

Un surdosage en vitamine A pourrait être aussi nuisible au chat et au chien.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour assurer à votre animal une bonne alimentation ! En voulant faire plaisir parfois on commet des erreurs 😊

  • Les indésirables

La chasse aux parasites est de mise : les puces, les sarcoptes (acariens microscopiques), les vers intestinaux ou encore la teigne, provoquent une altération de l’aspect du pelage.

Assez banale, surtout chez le chat, la DAPP (dermatite allergique aux piqûres de puces), par exemple, génère souvent, à force de grattage, des pertes de poils importantes.

Avec tout ça, vous devriez pouvoir leur assurer une santé… au poil !

Comments


bottom of page