top of page

La crise de goutte



Qu’est-ce que c’est ?


La goutte est une forme particulière d’arthrite qui provoque des crises récurrentes douloureuses à une ou plusieurs articulations, causées par un taux trop élevé d’acide urique dans le sang.

Lorsqu’il y a un excédent, l’acide urique se dépose dans l’organisme sous forme de cristaux et ce sont ces dépôts qui déclenchent des réactions inflammatoires.


Habituellement, les crises intenses durent quelques jours, puis les symptômes disparaissent pour un moment (plusieurs semaines ou plusieurs mois).


Toutes les articulations sont susceptibles d’être touchées, elles deviennent alors rouges et gonflées. Le plus souvent, la maladie se déclare en premier au niveau du gros orteil du pied.

La douleur est très vive, à tel point que le patient ne supporte généralement même pas un drap sur son pied inflammé !!


Ça touche qui ?


La goutte touche près de 2 % des adultes, et majoritairement des hommes.

La première crise survient habituellement entre 30 et 45 pour les hommes et plus tardivement chez les femmes (après la ménopause)


Quelles sont les causes ?


On sait depuis très longtemps que les plaisirs de la table sont reliés à cette maladie, c’est pourquoi cette maladie était autrefois appelée « la maladie des rois » ou « la maladie des riches ».


Ainsi, La goutte est surtout liée à un mode de vie excessif : un excès alimentaire et/ou l’abus d’alcool.


Ce sont surtout les excès de protéines issues d’abats, de viandes blanches et rouges, de poissons et de fruits de mer qui occasionnent les crises de goutte. Et bien sûr globalement, un apport calorique qui dépasse constamment les besoins de l’organisme et augmente alors le taux d’acide urique dans le sang.

Je vous conseille de manger des protéines une seule fois par jour maximum!


Concernant l’alcool, la bière est la boisson alcoolique qui augmente le plus le taux d’acide urique. Le whisky, le gin, la vodka, le rhum et les vins blancs sont aussi des alcools à limiter pour éviter la crise.


Plus rarement, la maladie peut être aussi liée au stress, à un manque d’activité physique, mais aussi être d’origine héréditaire ou encore causée par un médicament ou par une autre maladie.


Comment être sûr qu’il s’agit d’une crise de goutte ?


Le diagnostic de la première crise sera posé par un médecin.

Le médecin va rechercher la présence de tophi, ce sont les dépôts d’acide urique sous la peau, visibles autour des articulations atteintes: la localisation du gros orteil étant généralement la plus fréquente.


Le diagnostic peut être confirmé par une prise de sang qui permet le dosage sanguin de l’acide urique avec une uricémie supérieure à 360 mmol/L.


La crise est tellement symptomatique et douloureuse que, généralement, pour les suivantes vous n’aurez aucun doute…:)


Comment faire passer la crise ?


Une crise de goutte est traitée la plupart du temps par la colchicine ou encore des médicaments anti-inflammatoires.

Si vous avez déjà eu une crise, je vous conseille d’avoir toujours avec vous ce médicament pour calmer le plus vite possible la suivante…


J’ai aussi un remède naturel à vous partager: la magie du bicarbonate de soude J

Il permet de réduire votre taux d’acide urique, et ainsi calmer vos douleurs. Si vous sentez une crise débuter, buvez un verre d'eau mélangé à une cuillère à café de bicarbonate de soude!


DPK.



Commentaires


bottom of page